O! la lettre matériO' n°106


Et vous? Combien en avez-vous reçus?


   Cela nous a fait chaud au coeur, ces dernières semaines, de recevoir tous ces messages "RGPD/GDPR friendly" de différentes structures, agences, organismes, qui, main sur le coeur, croix-de-bois-croix-de-fer-si-je-mens-je-vais-en-enfer, nous rappelaient combien nos données personnelles leur étaient précieuses, combien ils en prenaient soin, combien ils étaient soucieux avant tout de protéger notre intégrité, notre liberté, notre vie privée, combien leurs intentions étaient pures, dans le seul but de mieux nous informer mais aussi d’améliorer notre expérience client (sic)… Enfin que jamais, au grand jamais, ces données personnelles ne seraient vendues au Grand Capital à des fins bassement mercantiles. Si si, vraiment, c’en était presque touchant, cette façon de vouloir se racheter une virginité à bon compte en profitant de la nouvelle réglementation…
   Mais trêve de mauvaise foi et de faux semblants, soyons clairs, ces messages, et en premier lieu la missive que vous lisez à l'instant, ont tous quelque chose à vous vendre. matériO, structure privée financée uniquement par un principe d’adhésion de ses utilisateurs (condition pour une indépendance totale vis à vis des industriels référencés), souhaite par ses messages périodiques (disons mensuels, mais quelque peu fluctuants) vous convaincre de rejoindre le club des happy-few (qui nous l’espérons se transforme progressivement en club des happy-a-lot) et donc adhérer au service afin d’assurer sa pérennité, enrichir sa base, améliorer et voir grandir ses showrooms, peut-être même à terme pouvoir se payer une loge pour la quinzaine de Roland Garros, ce qui serait pour notre structure l’équivalent de la Rolex à 50 ans pour le quidam (mais c’est pas gagné, alors encore un effort SVP).
   Par ailleurs, toujours dans un souci de clarté, matériO n’a pas mis à jour sa politique de confidentialité, un tel exercice étant en l'espèce superfétatoire car notre liste de diffusion ne comporte que vos simples adresses e-mails, sans informations complémentaires sur votre âge, profession, sexe, votre niveau en tennis ou votre amour immodéré pour les chats siamois. matériO est un service payant, suivant l’adage "si c’est gratuit, c’est toi le produit", vous ne verrez donc jamais de pub sur notre site, il n’y a aucun système de tracking, pas de cookies, nous ne savons pas si vous marquez un fort intérêt pour les liquides non-newtoniens ou si vous recherchez des matériaux vegans ou formaldéhyde-free sur la base.
   En conclusion, si vous, cher lecteur, n’êtes pas curieux, êtes moins intéressé par l’innovation matières que par les soubresauts du CAC40, n’êtes pas béat d’admiration et en même temps troublé face à du Vantablack, ne rêvez pas de faire des ombres chinoises avec du Litracon, pouvez sans aucune difficulté arrêter de tripoter un TechnoGel lorsque vous en avez entre les mains, si vous n’avez pas comme projet d’adhérer à matériO, si vous portez quotidiennement des mocassins sans y être obligé… bref, si globalement ces messages reçus de matériO vous importunent (mais vous n’avez alors sans doute pas lu cet édito jusqu’à la 29eme ligne, donc nous mettrons un gros bouton rouge), il ne sert effectivement à rien que matériO continue à polluer votre boite aux lettres électronique, appuyez donc sur le bouton ci-dessous afin d’être effacé de nos tablettes. Pour tous les autres, éventuellement un des boutons bleus?

Quentin


------

And you? How many did you get?

   It warms heart to have been receiving so many "RGPD/GDPR friendly" messages from various companies, offices, organizations over the past weeks. Cross my heart and hope to die, they were all swearing our personal data were precious to them, making sure we knew they were handling them carefully, protecting our integrity, our freedom, our private life, and how their intentions were pure, and how they were only informing us and wanted to improve our customer experience (sic)… And finally, that never, ever, would our personal data be sold to the Big Capital for purely mercantile reasons. It was almost touching, this way of trying to buy a virginity and getting off lightly by taking advantage of the new regulation…
   But enough of this ill faith and false pretense, let’s be clear, these messages, as well as the letter you are currently reading, all have something to sell. matériO, a private independent company only financed by its users, wishes, by its monthly (or almost monthly) newsletters, to convince you to join its happy-few club of subscribers (and we hope it will transform into a happy-numerous club!) and therefore to convince you to subscribe so that the service can ensure its continued existence, enrich its database, improve and elarge its showrooms, and even can be able to afford a box at the Roland Garros tennis tournament, which would be the equivalent for us of the Rolex watch you usely get as a demonstration of your success (we are quite far from it, though, so thanks for your participation!)
   Moreover, and in order to remain clear, matériO has not updated its confidentiality policy, such an exercise being superfluous as our contact list only contains your email addresses, without any additional information such as your age, your job, your gender, your tennis level or your undying love of siamese cats. matériO is a service you have to pay for, following the common say ‘if it is free, you are the product’. You will never see any ad on our website, we have no tracking system, no cookies, we do not know if you actually exhibit a specific interest for non-newtonian liquids or if you are looking for vegan or formaldehyde-free materials.
   So if you, dear reader, are not curious, are less interested by material innovation than you are by the CAC40 variations, if you are not crzay admirative and overwhelmed by the Vantablack, if you do not dream of playing with Litracon, if you have no trouble stopping playing with technogel, if you do not plan to subscribe to matériO, if you are everyday wearing loafers without being forced to… in short, if basically matériO’s messages bother you (but you would therefore probably not have read this edito till this sentence), there is no use for matériO to keep on polluting your mailbox, so just click on the red button above 'Je vous quitte' to be erased from our tabs.
(The two other blue buttons either conduct you to the subscription page of matériO and the one on the right side invites you to leave us a message...)

Quentin

 

-----

----

REVOLUTION ALUMINIUM
xxxxxxx

Une fois n’est pas coutume, nous avons créé une fiche sur une matière qui ne sera commercialisée qu'en 2024, sous la référence M0781. Un aluminium dont la production ne génère plus de gaz à effet de serre, mais seulement de l'oxygène! Certes, matériO s'interdit généralement d'activer une fiche sur un matériau tant que celui-ci n’est pas disponible, car à quoi bon vous faire rêver sur des choses incroyables que vous ne pouvez pas utiliser pour vos projets. Mais deux éléments nous ont poussés à transgresser cette règle, tout d’abord le fait que nous sommes vraisemblablement face à une véritable révolution dans la production d’aluminium, comparable à ce qui a pu se passer dans les années 50 avec l’émergence de la production du verre float, mais aussi parce que les projets sont parfois au long cours, il devient alors très intéressant d’intégrer en amont cette innovation. Affaire à suivre de très près donc…

------

Just the once will not hurt, we have created an ID card about a material that will only be available on the market in 2024, under the M0781 reference. An aluminium which production does not generate any greenhouse gas but only oxygen! Granted, matériO generally does not activate an ID card on a material unless it is available as it is not worth having you dream about incredible stuff when you cannot use them in your project. But two things pushed us to break the rule: one, it is probably a revolution in the aluminum production world, comparable to what happened in the 50’s when float glass was developed and two, sometimes, some projects are long-lasting ones, for which it can be interesting to bet on a soon-to-be available innovation. So stay tuned...

----------

 

----

FRÜHSTÜCK 26 JUIN 2018 / 18h-19h / STATION F

xxxxxxx

Notre petit-déjeuner mensuel, l'occasion de découvrir les derniers petits bijoux reçus, les innovations magiques à ne pas rater pour vos projets… Et cette fois-ci organisé en direct de STATION F à 18h le 26 juin prochain
Inscription (members only) OBLIGATOIRE par simple retour de mail.  

------
Our monthly breakfast reserved to our members... The opportunity to discover the latest 40 treasures we received... the highlights of the month, the magical innovations to not be missed... And this time held at STATION F at 6pm, June 26;

Registration required (members only) by simple email.

----------

-----
----

BIOTECH NUMERIQUE

Le 20 juin, materiO’ présentera une sélection de matériaux à l’Ambassade des Pays-Bas à l’occasion de la table ronde  « Bionumérique : matériaux et mode du futur » (dans le cadre de l’exposition « Biotech numérique », du 19 au 23 juin), organisée par l’Atelier Néerlandais. Cette table ronde mettra à l’honneur les travaux de designers de matériaux innovants tels que ceux de Tjeerd Veenhoven (des algues, NL), de Diana Scherer (racines, NL), de Conny Groenewegen (tricots 3D, NL), de Maurizio Montalti (Oficiana Corpuscoli, IT) et de Violaine Buet (macro-algues, FR), le tout appuyé par la sélection matériO’, élaborée autour de problématiques spécifiques aux enjeux actuels de la biotechnologie, histoire de nourrir la table ronde de sujets quelque peu polémiques et (on l’espère) fertile ( mais on y croit, les Néerlandais sont souvent plus rapides que nous pour ce genre de chose).
Plus d'infos ICI

---

------

June 20, matériO will present a selection of materials at the Dutch Ambassy during a round table organized by the Atelier Néerlandais: ‘Biodigital: future materials and fashion'’ in the context of the exhibition « Biotech numérique » (June 19-23). This event will showcase the work of several designers working on innovative materials such as Tjeerd Veenhoven (algae, NL), Diana Scherer (roots, NL), Conny Groenewegen (3D knitting, NL), Maurizio Montalti (Oficiana Corpuscoli, IT), Violaine Buet (macro-algae, FR) and matériO’s selection, curated around the specific questions biotechnology raises… in order to nourrish the discussion with controversial and hopefully fertile topics (and we know it will work, Dutch being far more faster than us on such things).
More info HERE

---

-----